Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

  A LIRE D’URGENCE….

 

  POUR QUI AIME LE VIEUX PARIS

 



Cela s’appelle : « Paris, boutiques de toujours, leur histoire et leur âme… »
C’est signé par Sybil Canac qui à un joli brin de plume et les photos, somptueuses, sont de Bruno Canabis…
C’est aux éditions Massin et ça vaut à peine le prix d’un carnet de métro pour un voyage hors le temps et hors les frontières.

 


     

Pour qui connaît Paris, c’est une nouvelle façon de le découvrir.

Pour qui ne le connaît pas, c’est une belle invitation au voyage.

Pour qui a un épais paquet de lunes au compteur comme le vieil indien que je suis, c est un retour dans sa jeunesse, dans le Paris que les moins de 20 ans etc., etc.

Pour les jeunes mustangs à peine sevrés du lait de leur mère, une autre façon de voir le monde, une autre façon de vivre…

 

Bref courez l’acheter, c’est en vente dans toutes les bonnes pharmacies mais c’est pas remboursé par la SECU…Dommage !!!

 


 

 

QUELQUES NOTES DE LECTURE…

 

- Où peut on voir la canne de Toulouse Lautrec ?

 

Au 10 avenue de l’Opéra, chez Antoine, marchand et réparateur de cannes et d'ombrelles…

Petite particularité : cette canne dissimulait deux verres et un flacon d’alcool… Qu’importe le flacon, comme ils disent…

 


 

- A voir aussi pour qui aime les vieilles machines : un monte charge d'antan comme il n'en existe plus ; j’en ai personnellement vu chez les marchands de vins dans le quartier de Bercy ou chez les épiciers dans les années 50... Aujourd’hui pour régler cordes, engrenages et poulies de cet ascenseur rudimentaire, il n'y a plus qu’un seul artisan et seulement deux appareils de ce type dans tout Paris

 

C'est Faubourg St Honoré à la maison du chocolat... profitez en pour acheter un excellent chocolat noir 100% de cacao ou quelques ganaches dont nous reparlerons plus avant.

Et juste en face, le salon de thé « Marriage Frères » où le thé rouge est vraiment exceptionnel. A conseiller aussi, s'il fait chaud et en terrasse, le thé glacé servi dans des coupes géantes. (Il faut voir aussi les boutiques « Marriage Frères » dans le marais et de l’autre côté de la Seine, dans le quartier Latin, tout près de la rue Christine). 

 

J'aime Paris quand il sent le chocolat et le thé...

 


 

 

Qu’est ce qui au XIXème siècle servait à faire des objets de culte et qui aujourd’hui est tiré des frères mammouths congelés en Sibérie ?

 

L’ivoire bien entendu… que l’on peut voir travailler par un des derniers artisans,véritable artiste dont on peut admirer la dextérité depuis le trottoir de la rue Bonaparte, à Paris, N° 57 dans une boutique qui s’appelle « ivoire » tout simplement…

 


 

 

Si je vous demande ce que sont des « goggles » ? Vous me répondez… un moteur de recherche « internet » ?

 

 

Raté : Les goggles sont des lunettes d’aviateur ou de pilote de voiture de sport, toute rondes,(les mêmes que celles d’Indiana Jones), qui ont été fabriquées au début du XXème siècle chez E. B. Meyrowitz, opticien réputé dans le premier arrondissement de paris, rue de Castiglione, N° 57, là où au travers d’une vitrine de cristal vous apercevrez peut être les lunettes en cul de bouteille du regretté Marcel Achard

 


 

Avec un peu de chance, un soir sans lune, si vous errez dans le cinquième arrondissement de paris, rue Soufflot, N° 20,… (Sous les pavés, la plage !!!), peut être aurez vous la chance d’apercevoir les fantômes de Matisse, Modigliani ou Dubuffet, qui se sont tous fournis en couleurs chez Dubois (dont on fait les pinceaux)…, marchand de peinture et de couleur…

Il faut entrer à l’intérieur pour admirer la collection de pastels fabriqués artisanalement, à l’unité, sur les demandes des artistes

 


 

 

Et  pour finir quelques devinettes :

 

Qu’est ce que le négus de Nevers ?

 

Je vous mets sur la piste; ce n’est pas un "sans papier" et il ne vit pas dans cette riante bourgade du centre de la France

 

Qu’est ce, à l’origine, avant d’être un excellent chocolat, qu’une ganache ?

 

Ou les journalistes du Canard enchaînés venaient ils passer leurs coups de fil au moment du scandale des plombiers ? (Qui c’est ?)

 

D’où vient le terme « remèdes de bonne femme » ? (Ne vous en déplaise mesdames)

 

Les réponses (et bien d’autres encore) sont dans ce livres drôle, intelligent et plein de photos nostalgiques, bourrées de poésie et pour moi (comme pour certains d’entre vous) de souvenirs…

 

Allez, si vous êtes très gentil avec un pauvre indien, je vous donnerai les réponses à ces troublantes énigmes… si vous me les demandez.

 

A bientôt pour d’autres découvertes livresques…

 

Last Irokoi

 

P.S. En ces temps un peu troublés, j'ai trouvé cette phrase :

 

"Lorsque dans un gouvernement "populaire",

les lois ont cessé d'être exécutées,

comme cela ne peut venir que de la corruption de la République,

l'Etat est déjà perdu..."

 

Alors ? C’est de qui à votre avis?

Gagné, c'est dans Montesquieu et plus exactement dans « l'esprit des lois »
Etonnant, non? On dirait que cela a été écrit aujourd’hui.

 

A relire d'urgence

 

L.I © 2008

Partager cette page

Repost 0
Published by

Le Blog De Lastirokoi

  • : LASTIROKOI SORT DE SA RESERVE
  • LASTIROKOI SORT DE SA RESERVE
  • : Retranché dans ses fôrets et sous son tipi ou il y a l'ADSL (ben oui ça t'étonne?), un indien qui ne comprend plus grand chose au monde civilisé... Il réagit à chaud ou à froid et vous emmene dans son monde de textes, de poêsies et de photos. N'hésitez pas à réagir vous aussi... il faudrait plein de petits indiens qui diraient "merde"aux cons et bravo aux autres... (je te raconte pas le boulot, il y a tellement de cons). bonne visite Last Irokoi
  • Contact

Texte Libre

Archives